Tél. 01 43 28 83 05

Clinique véterinaire
de Vincennes

Créée en mars 2009 par le docteur Fradin-Fermé, la clinique vétérinaire réservée aux chats, situé à Vincennes vous accueille sur rendez-vous du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 19h, le samedi de 9h à 12h et de 13h à 17h. Soucieuse du bien-être de votre chat, notre équipe est là pour répondre à toutes vos questions, vous conseiller et prendre en compte vos remarques afin d’améliorer nos prestations.

Nous vous proposons de garder le contact et de répondre à vos besoins quotidiens grâce à notre site Internet.

Nous vous souhaitons la bienvenue dans votre clinique, et ferons toujours le maximum pour que vous vous y sentiez chez vous.

Docteur Fradin-Fermé et son équipe.

  • Clinique vétérinaire
    réservée aux Chats

    21 bis, rue de l’église
    94300 Vincennes


  • Tél. 01 43 28 83 05
     


  • Ouvert du lundi au vendredi
    9h - 12h et 14h - 19h
    Le samedi : 9h - 12h et 13h - 17h

Outils
à ne pas manquer

Calendrier
Vidéo
Livre d'Or

Résa produit
Infos utiles
Annonces

Thème du mois
Actualités

Thème du mois

Savoir observer son chat permet bien souvent de détecter un éventuel problème de santé ou un trouble du comportement. Voici quelques éléments pour vous permettre de mieux connaître son fonctionnement, pour être plus réactif le jour ou...

Actualités

Faire reproduire une chatte est une expérience très enrichissante, riche en émotions et en joies. Il faut pourtant connaitre un certain nombre de notions et bien se préparer pour éviter tout souci.

 

Quelle est la période favorable ? Comment savoir si une chatte est en chaleur ?

Les chattes sont en chaleur plusieurs fois sur la période de reproduction : on dit qu’elles ont des poly-oestrus saisonniers, avec plusieurs périodes fécondes ou oestrus durant la saison. Cette saison se déroule en général de janvier à l’automne. Chaque période de chaleur va durer plusieurs jours, et si aucune fécondation n’a lieu, le retour en chaleur a lieu d’une à trois semaines plus tard.

S’il n’est pas fréquent d’observer un saignement vaginal chez d’une chatte en chaleur, les signes les plus évidents de l’oestrus sont comportementaux. La chatte devient très affectueuse, voire collante, se frotte contre les gens ou les meubles, se roule au sol et vocalise très abondamment, ce qui peut être difficile à supporter surtout la nuit ! Si vous caressez le dos de votre chatte durant ses chaleurs vous constaterez qu’elle relève son arrière train arrière, piétine et dresse sa queue. Elle émet également des phéromones qui attirent les chats entiers, parfois de très loin et quelquefois inconnus.

 

Comment savoir si votre chatte a été fécondée ?

La fécondation chez la chatte est liée à une ovulation induite par l’acte de reproduction. Contrairement à la chienne, il n’y a donc pas de surveillance particulière pour déterminer la date favorable à la rencontre avec le chat mâle choisi. La plupart des chattes ont besoin de trois à quatre accouplements dans un délai de 24 heures pour déclencher l’ovulation. La période de chaleur va alors s’arrêter au bout d’un à deux jours. La gestation dure de 58 à 72 jours, avec une moyenne de 63 jours.

Un examen par votre vétérinaire est conseillé trois à quatre semaines après la saillie pour confirmer la gestation. On peut alors voir les ampoules foetales à l’échographie, et compter les chatons (dès 14 jours parfois). Vers 5 semaines, les os sont en cours de calcification, et on peut réaliser une radiographie à un peu plus de six semaines, ce qui permet aussi de compter les foetus.

Le diagnostic de gestation par prise de sang est possible, en dosant une protéine synthétisée par le placenta, la relaxine, entre 25 et 31 jours après la saillie.

 

Que faire durant la gestation ?

Une chatte gestante doit recevoir une alimentation adaptée, vous pouvez utiliser une alimentation pour chatons qui correspond également aux besoins de la mère en énergie et apporte les nutriments nécessaires. Il ne faut alors pas ajouter de calcium ou de vitamines, puisque l’aliment en contient déjà suffisamment. L’alimentation est modifiée dès la fécondation et la quantité est augmentée de 5% par semaine pour atteindre une fois et demie la quantité initiale à la fin de la gestation. Veillez à multiplier les repas, mais à ne pas laisser à volonté : une prise de poids trop importante pourrait créer des troubles lors de la mise bas.


Durant la gestation, les chattes modifient leur comportement, deviennent en général plus affectueuses et réclament plus d’attention. Pourtant certaines sont plus irritables, voire agressives et se mettent en retrait. Vous pourrez parfois observer des vomissements.

 

La naissance approche… que doit-on préparer ?

Aux derniers jours de la gestation, la chatte cherche un endroit sûr pour mettre bas ses petits. Vous pourrez lui préparer un coin douillet dans un endroit calme et sombre : un placard, sous une table ou dans une pièce inoccupée. Un panier ou une caisse munie de linges propres et absorbants où votre chatte pourra faire un nid conviennent parfaitement. Les bords ne doivent pas être trop élevés pour qu’à la fois la mère puisse voir à l’extérieur et que vous puissiez intervenir si nécessaire. Il est important également que votre chatte puisse se coucher et bouger dans ce panier, et donc que sa taille soit suffisante pour laisser la place à sa portée durant l’allaitement. Pensez à installer au fond de ce panier des journaux qui absorberont les liquides libérés lors de la naissance.

A l’approche de la mise bas, les mamelles augmentent de volume et les tétons rosissent. Dans les heures qui précèdent, la chatte élimine le bouchon muqueux qu’il est difficile de repérer car la chatte l’élimine rapidement. A ce moment votre chatte devient plus nerveuse, cherche à s’isoler, et sa température chute de 1°C : la naissance va avoir lieu dans les 24 heures.

 

La mise bas : un travail interrompu à surveiller !

Le début du travail peut durer d’une heure à une journée. Les contractions peuvent être perçues en posant la main sur l’abdomen de votre chatte. Les contractions se rapprochent et l’expulsion avec quelques contractions des chatons laisse d’abord apparaitre un sac amniotique, avec un petit qui peut aussi bien se présenter par l’avant que par l’arrière. Cette première naissance dure de une à trente minutes et la chatte lèche son petit pour le débarrasser de son enveloppe.

Surveillez attentivement cette phase cruciale pour suppléer votre chatte si elle n’effectue pas cette action. Les naissances suivantes peuvent se faire en continu (chats à poils courts, Siamois) ou avec une période de repos entre deux expulsions (Persans) pouvant aller jusqu’à 48 heures ! Bien que ce délai puisse être normal, n’hésitez pas à contacter votre vétérinaire si le travail ne reprend pas après 12 heures et que l’examen de votre chatte durant la gestation indique que tous les chatons ne sont pas nés.

Entre deux chatons, la mère expulse les annexes foetales et les absorbe, ce qui explique qu’elle ne mangera peut-être pas dans les jours qui suivent. La chatte coupe le cordon ombilical en le mâchant à 2 cm environ. Vous constaterez aussi que votre chatte lèche vigoureusement ses chatons pour libérer ses voies respiratoires. Si tel n’est pas le cas, vous devez là encore prendre la relève.

 

Que dois-je surveiller ? Que faire si ça ne se passe pas normalement ?

Le principal risque est que la chatte n’expulse pas rapidement un chaton et qu’il risque de s’asphyxier. Il faut alors l’aider en tirant doucement le petit avec un linge humide à l’occasion des contractions. Si la manoeuvre ne permet pas de sortir le chaton, il est peut-être coincé, et vous devez aller en urgence chez votre vétérinaire. Débarrassez alors le petit de ses enveloppes et nettoyez-le pour faciliter sa respiration, en le tenant la tête en bas si sa respiration est difficile et bruyante : il a alors pu aspirer du liquide qu’il faut évacuer. Coupez le cordon à environ un centimètre et demi après l’avoir ligaturé avec un morceau de ficelle.

 

Et après ?

Les chatons sont nés, vous pouvez nettoyer la litière et la débarrasser des journaux souillés. S’il fait froid, vous pouvez ajouter des bouteilles d’eau tiède (vers 38°C) sous les linges, en faisant attention à ne pas mettre les petits ou la mère en contact avec une chaleur trop élevée et donc dangereuse. Si la mère ne le fait pas spontanément, présentez les petits à la tétée. Prenez contact avec votre vétérinaire pour lui montrer la portée et la mère dans les 24 heures qui suivent la fin de la mise bas, afin de vérifier la viabilité des chatons, l’état de la mère, la qualité et la quantité du lait, et également de s’assurer que tous les chatons sont bien nés. Il ne vous reste plus qu’à profiter des joies de l’éveil à la vie de vos petits protégés !

Si en général la reproduction ne pose pas de soucis chez les chats, surtout quand la portée n’est pas souhaitée, vouloir faire faire des chatons à une chatte n’est pas forcément aussi simple.  N’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire et à établir avec lui un programme de surveillance de la gestation de votre chatte.

Centre Hospitalier Vétérinaire Nordvet - 1 rue Delesalle 59110 La Madeleine